Maisons de Charme, Appartements de caractère et emplacements d'exception
4 Mai

Pas de panique pour la vente de votre appartement à Aix-en-Provence !

Vous avez un appartement à vendre à Aix-en-Provence ? Vous êtes inquiet au vu de la situation ? Le confinement a-t-il remis en cause tous les projets immobiliers ? On vous comprend. Toutefois, tout ne semble pas perdu, car 1 futur acquéreur sur 2 reprendra son projet dès le 11 mai. Faisons le point avec l’étude de SeLoger sur les attentes et les craintes des Français.

Bonne nouvelle, 7 futurs acquéreurs sur 10 restent confiants au sujet de la réalisation de leur projet immobilier dans les 6 prochains mois et pensent le reprendre d’ici l’été. Parmi les acquéreurs qui vont reporter leur projet, la reprise est envisagée dès la fin du confinement pour 52% d’entre eux. Programmée dès le mois de juin pour 7% et pendant l’été pour 11%. Près de 17% attendront la rentrée de septembre. Seulement 13% d’entre eux reportent à l’année 2021.

Des futurs acquéreurs optimistes concernant leur situation financière
Malgré le fait que 58% des futurs acquéreurs anticipent une baisse générale et progressive du pouvoir d’achat en France, chose surprenante, ils sont seulement 26% à considérer que leur propre pouvoir d’achat est concerné… 11% parient même sur une amélioration de leur pouvoir d’achat. Un optimisme fondé sur une conviction de capacité financière qui serait conservée après le 11 mai.

Un changement de perspective pour l’évolution des prix
Ce que la crise du coronavirus a modifié le plus semble être la vision des acheteurs concernant l’évolution des prix à venir. En effet, 55% des futurs acquéreurs tablent désormais sur une diminution, plutôt progressive des prix immobiliers, alors qu’ils n’étaient que 9% à envisager cette hypothèse fin février (soit 46 pts de plus en seulement quelques semaines).

En outre, 56% d’entre eux situent cette baisse dans une fourchette inférieure à 10%. Sur ce point, rappelons que l’évolution des prix du marché immobilier dans l’ancien a été de +4,7% en 2019 et +3,5% en 2018 selon le baromètre LPI-SeLoger. Une baisse de 10% serait un tournant significatif. À noter que 1/3 des futurs acheteurs opte plutôt pour une stabilité des prix.

La perspective de la baisse des prix laisse entrevoir pour 54% des futurs acquéreurs de nouvelles opportunités pour un achat immobilier.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée