Maisons de Charme, Appartements de caractère et emplacements d'exception
28 oct

Vous achèterez sans difficulté un bien immobilier à Aix-en-Provence !

H

Vous cherchez à acheter un bien immobilier à Aix-en-Provence ? Contrairement à ce que certains pouvaient penser, l’année 2018 ne marquera pas de pause dans la bonne tenue du marché immobilier ancien. L’offre y est toujours rare, principalement dans les grandes agglomérations ou dans les zones d’attractivité. La mise en place des lignes ferroviaires LGV a boosté des métropoles comme Rennes, Bordeaux et Lyon.
La fin d’année 2018 devrait, en revanche, être marquée par le télescopage de deux effets opposés : d’une part, la poursuite de prix élevés dans les zones d’attractivité, notamment au regard d’importants programmes en cours de livraison, qui tirent l’ancien à la hausse. Et d’autre part, un ralentissement saisonnier sur les transactions, phénomène accentué par la désolvabilisation des ménages modestes qui doivent reconstruire leur apport, du fait des prix élevés.

L’autre bonne nouvelle ? Au niveau national, le montant moyen par crédit progresse, en raison de deux facteurs : la baisse des apports personnels et la hausse des prix de l’immobilier dans les grandes agglomérations. Or, vous passerez sûrement par la case crédit ! La durée moyenne initiale des prêts immobiliers en cette rentrée est de 240 mois (20 ans), un chiffre supérieur à celui de 2017, qui s’explique par le fort ralentissement des rachats et renégociations. Dans les villes de taille moyenne, l’emprunteur médian est âgé de moins de 40 ans, avec un revenu annuel de 46 K€ (vs 60 K€ sur les grandes métropoles).

La source d’inquiétude exprimée par les professionnels de la transaction porte davantage sur la faiblesse du nombre de biens à vendre, qui se traduit également par un délai incroyablement court des ventes sur des biens de qualité.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée