Maisons de Charme, Appartements de caractère et emplacements d'exception
6 jan

Bilan du marché immobilier ancien 2015 et tendance 2016

Istock

Bilan du marché immobilier ancien en 2015

L’année 2015 a été plus dynamique que les précédentes années, et s’annonce comme une bonne année pour le marché immobilier ancien.

Au cours des douze derniers mois et selon les notaires de France, le volume de transactions a enregistré 753.000 ventes à la fin septembre 2015, soit une hausse de +4%. Ce volume s’approche des années fastes où il y avait plus de 800.000 opérations par an.
Un rythme d’échanges qui n’avait plus été observé depuis 2012 !

En outre, les prix ont légèrement progressé dans l’ancien de juillet à septembre 2015 (+0,5% en France, +1% en Ile-de-France, +0,4% en province). Cette hausse est très légère certes, mais c’est la 1ère fois depuis 4 ans !

Rappelons tout de même que les tarifs pratiqués sont encore en recul de 1,7% sur un an sur l’ensemble de la France, même si la baisse des prix ralentit…

La tendance pour 2016

Plusieurs bonnes nouvelles s’annoncent… Les taux sont toujours aussi bas, même si certaines banques ont très légèrement remonté leurs taux. Les craintes d’une remontée brutale diminuent.

Pour la 1ère fois depuis 2011, les acheteurs anticipent une progression des prix au cours des 6 prochains mois.
28% des français voient les prix remonter en 2016 contre 23% qui penchent une diminution et 43% misent sur le statu quo, selon la 17ème vague de l’observatoire du moral de l’immobilier de Logic-immo et TNS sofres, publié le 2/12/15.

Ils sont encore plus nombreux à prévoir une augmentation des prix à plus long terme.
50% des personnes interrogées ayant un projet d’acquisition anticipent désormais une hausse des prix dans les deux ans, dans l’année 2017.

Seulement un tiers des sondés (29%) misent encore sur une baisse, tandis que 21% estiment que les prix seront stables.

Parmi les autres bonnes nouvelles, le renforcement du PTZ !

Sources : challenges / la tribune /
Crédit photo : istock 

Tags :
Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée